Archives – La voirie

28.02.2024

Festival International de guitare // Biel-Bienne 2024

La 22e édition du festival « Guitarras del Mundo » se déroulera à Bienne du 28 février au 3 mars.

Cette nouvelle édition du festival international de guitare accueillera des musiciens provenant d’Espagne, d’Allemagne, d’Argentine, des Etats-Unis et de Suisse. Tous les concerts auront lieu du 28 février au 3 mars 2024 à la Voirie à Bienne.

Le mercredi 28 février, le guitariste Sandro Schneebeli, originaire du Tessin, ouvrira le festival avec son nouveau projet  » Idee che suonano bene « , guitare combinée avec ukulélé, basse et différentes loops.

Le jeudi 29 février, le trio Dorado, composé de Dalmiro au saxophone, Lucas au vibraphone et Carlos à la guitare, présentera son nouveau CD : Viaje (voyage).

Le vendredi 1er mars, Buck Wolters nous présentera, à l’occasion du First Friday, son projet musical  » De Bach à Jimi Hendrix « .

Howard Alden de New York est l’invité spécial de cette édition. Le virtuose musicien présentera sur sa guitare à sept cordes un large éventail de standards de jazz le samedi 2 mars.

Le 3 mars,  le Catalan Toti Soler (absent pour cause de maladie) sera remplacé par le libanais Mahmoud Turkmani, considéré comme un innovateur et un bâtisseur de ponts entre la musique occidentale contemporaine et la musique arabe traditionnelle.

Comme d’habitude, une exposition d’art aura lieu parallèlement aux concerts pour apporter quelques touches de couleur à la Voirie. Cette année, des peintures de Rosa Carballo, une artiste qui vit à Bienne depuis de nombreuses années. Le vernissage aura lieu le mercredi 28 février à partir de 17h00.

Plus d’infos & photos : https://www.dorado-music.com/festival

Programme

Mercredi 28 février // 17.00 heures
Vernissage de l’exposition d’art – Peintures de Rosa Carballo
Entrée libre

Mercredi 28 février // 20.00 heures
Idee che suonano benne – Sandro Schneebeli, guitare (CH)
Entrée libre – Collecte

Jeudi 29 février // 20.00 heures
Trio Dorado // Viaje – Carlos Dorado, guitare // Lucas Dorado, vibraphone // Dalmiro Dorado, sax (CH // Arg.)
Entrée 30.-/20.-

Vendredi 1er mars // 20.00 heures
De Bach à Jimi Hendrix – Buck Wolters, guitare (Allemagne)
Entrée libre – Collecte

Samedi 2 mars // 20.00 heures
Seven-strings chord alchemist – Howard Alden, guitare (USA)
Entrée 30.-/20.-

Dimanche 3 mars // 17.00 heures
Guitare & Oud – Mahmoud Turkmani (Liban), à la place de Tori Soler, absent pour cause de maladie
Entrée 30.-/20.-

24.02.2024

Ce spectacle explore les liens perceptibles ou imaginaires entre la musique et des images constituées de superpositions de photos qui sont projetées sur les musiciens.

A travers cette recherche sonore et visuelle, les artistes invitent chaque personne à laisser libre cours à son imagination, afin de trouver peut-être des liens entre ce que perçoivent nos yeux et nos oreilles, dans une sorte de rêverie collective éveillée.

Ces liens possibles, suggérés ou simples fruits de la fantaisie propre à chaque personne passionnent les artistes qui encouragent le partage des ressentis de chacun.e après le spectacle, afin de prolonger l’expérience sensorielle qu’ils ont initiée.

Lucien Dubuis est saxophoniste, compositeur, et joue les basses de la famille des clarinettes. Après avoir fait des études jazzistiques à Berne puis à Montreux, il développe ses affinités musicales au goût d’aventure et d’expression libre, tant au niveau du jeu que de la composition.

Denis Beuret est tromboniste diplômé de l’EJCM, improvisateur, compositeur, médiateur culturel, vidéaste et développeur informatique, il est spécialisé dans la recherche sonore : techniques de jeu étendu du trombone basse et intégration de l’électronique en concert.

Le lien vers la billetterie est: https://infomaniak.events/shop/NoFcW4HlTg/

Photo: Jef Fleury

 

09.02.2024

 

Par la peinture, l’artiste tente d’exprimer une ambiance, un mystère, d’interroger un objet, un concept.

Pour lui, la peinture s’adresse donc à notre ressenti et non à notre intellect. Mais elle est aussi une manière détournée de questionner notre monde.

 

Les œuvres proposées seront essentiellement des peintures à l’huile, agrémentées de quelques crayons et encres de chine.

 

Vernissage

Vendredi 9 février: 18h00-20h00

Horaires exposition

Du 10 au 18 février

Lundi au vendredi: 15h00-19h00

Samedi et dimanche: 10h00-19h00

Permanence de l’artiste excepté mardi et jeudi

Contact

+41 79 252 32 57

info@sergefriedli.ch

sergefriedli.ch

22.12.2023

22.-23 décembre 2023

ESTHETIC SAMURAI, artiste pluri-disciplinaire, vous propose une exposition photographique sur la thématique de la nature.

Des photos remplies de couleurs pour égayer vos yeux durant cette période de grisaille. Des plans rapprochés afin de vous faire voyager au plus prêt du sujet et susciter la curiosité avec des cadrages non-conventionnels.

Une belle balade visuelle dans un jardin fleuri en plein hiver.

Il sera également possible d’acquérir des produits liés à la photographie. Une occasion parfaite pour trouver vos derniers cadeaux de noël.

Vernissage  – 22.12 – 17h-21h

Cette première soirée sera accompagnée par une excellente sélection de musique de l’artiste Sauce Jaqsun (Neuchâtel).

Des boissons ainsi que des Pancakes et des Corncheese de la Maison UKIYO seront au menu !

Finissage – 23.12 – 17h-00h00

Pour cette deuxième et dernière soirée, un bar sera à disposition et 3 DJ’s locaux (BLOPA, BIOFSCONSP, ADDIBASS) vous feront le plaisir d’amener une agréable ambiance musicale lors de votre visite.

16.12.2023

Intervention sonore

FONCÉ, KA-RABA, Mukuna

Horaire: 21h30 – 00h

L’intervention se déroule dans le cadre de l’événement performatif :

«  Bodily Situations bis » à la Krone Couronne.

Avec les artistes Bast Hippocrate, Monika Emmanuelle Kazi, Tamar Kisch, Mayara Yamada

 

KRONE COURONNE

18h30 – 21h30

Proposé par Selma Meuli, « Bodily Situations bis » est un programme de performance en quatre actes. Avec des contributions d’artistes issu·e·x·s de différentes disciplines artistiques telles que la performance et la danse, mais aussi l’installation et la sculpture, le programme s’articule de manière à la fois organique et critique autour de la thématique du corps et de sa perception, de son positionnement et déploiement dans l’espace.

Plus d’informations:

04.12.2023

Soirée composée avec

Marie-Louise Schneider (voix, violon et poésie)
Sylvain Monchocé (flûtes, alto sax & gayageum)
Emiliano Salvatore (guitare électrique et effets)
du trio BRauchpoesie (musique improvisé)

Que font les choses ? Et de quoi l’homme a-t-il besoin pour être inspiré ? On pourrait penser qu’il n’y a pas grand-chose. Le trio improvise et crée de la poésie d’une manière totalement épurée, accompagnée par la musique – et inversement. Une cohabitation expressive et captivante de voix obstinées et stridentes. Un jeu de questions et de réponses en écho. Un exercice d’équilibre en filigrane entre les disciplines.

&

Ilona Petra Siwek
Benjamin Mélot
du collectif Rapilento (danse) avec leur projet Hors Cadre I

Embarqués dans un terrain instable, Ilona Siwek et Benjamin Mélot déconstruisent l’espace physique et les corps. Comme deux caméras, les yeux balayent l’espace et enregistrent, perçoivent. L’image tombe dans le corps et se transforme par le mouvement en un jeu de miroir labyrinthique où les murs basculent, les surfaces se plient et les silhouettes s’imbriquent les unes dans les autres de manière kaléidoscopique. Un dialogue physique s’instaure entre la personne qui cadre, la projection et le support de la projection.

Début: 20h
Prix: 20.-/25.-

Lien event: BRauchpoesie und Hors Cadre Volume I | Facebook

 

03.12.2023

Dans le cadre de la balade de Noël 2023, Philipp Läng propose un atelier intitulé :

GRILLTIERE basteln

où les vieux moteurs de barbecue sont bricolés pour devenir des objets mobiles dont les mouvements rappellent ceux d’animaux lents.

Plus d’information : merkstatt Grilltiere

Et pour le programme complet de la balade de Noël qui se passe en vieille ville de 11h à 18h: Balade de Noël (baladedenoel.ch)

Ouvert à tous !

Horaire: 13-16h

 

01.12.2023

01.-02 décembre 2023

L’individu, faisant partie de la masse qui forme la société, évolue dans un dédale de règles et de tabous difficile à comprendre.

Les contradictions s’aggravent de manière cyclique à chaque fois que l’homme se déplace. Ces contradictions peuvent être considérées comme le moteur de la gestion de crise. Si le moteur s’enraye, une impulsion rétrograde est souvent libérée.

Malgré tout, nous voulons tous profiter des dernières libertés présumées au cours de ce cycle et maintenir ainsi le moteur en marche.

Horaires d’ouverture:

Vendredi 01.12
17.00 – 22.30

Samedi 02.12
12.00 – 16.00

29.11.2023

A Capella / Chansons populaires d’Europe orientale et occidentale

DES FEMMES CHANTENT DES CHANSONS DE FEMMES 

Les Coquelicots de Bienne et des environs chantent depuis plus de 25 ans !

Leur nouveau programme est un voyage musical dans le monde des femmes et parle d’amour, de bonheur et de malheur – ainsi que de courage et d’autonomie.

Vous entenderez des chansons de Bulgarie, de Russie, d’Ukraine et des Balkans, des chansons yiddish et lasi. Des chansons fortes, pleines de nostalgie, d’amour et de passion, de joie et d’exubérance.

Katharina Fuhrer, Brigitte Hirsig et Loulou Müller chantent ce qui leur plaît, à trois voix et a capella.

Début du concert : 20h

Entrée libre – Collecte

Site internet : www.les-coquelicots.ch

23.11.2023

23.11-26.11.2023

Récit d’un voyage intense au Groenland en mai 2023, l’exposition de l’artiste-verrier Hubert Crevoisier intitulée « Moi, Iceberg » questionne le point de bascule d’un objet en flottaison. Les nouveaux vases « Iceberg » mobilisent les forces arctiques bleues pour réunir le visible et l’invisible. Ils créent l’espace vital, allument la lumière de l’espoir, rassurent.

Pour ses 35 ans de recherches artistiques, Hubert Crevoisier vous invite à entrer dans le processus du Beau qui prend soin. Laissez-vous entrainer par la dynamique de l’iceberg.

La matière parle. Venez l’écouter.

«Moi Iceberg, je parle !»

 

Heures d’ouverture

10 – 18h, tous les jours

 

L’artiste sera sur place durant les heures d’ouverture !

16.11.2023

16.11-19.11.2023

Huit artistes biennoises se déploient à la Voirie et présentent Hors-Formes, une exposition collective rassemblant illustration et céramique.

En écho à la grisaille de novembre, Hors-Formes est une immersion dans les univers singuliers de ce collectif d’artistes. Tandis que certaines réalisent des tasses sucrées et des vases ondulés, d’autres proposent des réalisations graphiques colorées, tantôt enjouées, tantôt engagées, ou des peintures faites de personnages emblématiques.

Fidèles à la tradition des marchés de Noël, les créatrices biennoises proposent également un espace où l’on peut acquérir créations et accessoires. Des cartes à penser, des céramiques à porter, des dessins qui parlent sauront vous émerveiller.

Cette exposition propose un moment hors des formes, où apprécier des pièces uniques créées par un collectif de femmes de votre région.

Avec

Alondra Carcamo
Capucine Matti
Inés Sánchez – Studio Hueco
Joanne Faivre
Kim Wyss – Cailloux Studio
Laure Krayenbühl
Max Jeann
Vulpo Vulpo

 

Vernissage

Jeudi 16 novembre, 18h – 21h

 

Heures d’ouverture

Jeudi, 16.11.23, 18 – 21h

Vendredi, 17.11.23, 14 – 18h

Samedi, 18.11.23, 10 – 17h

Dimanche, 19.11.23, 12 – 15h

11.11.2023

11.11.-12.11.2023
TRIO DORADO – Folklore argentin / Jazz

Carlos Dorado – Guitare & Percussion
Lucas Dorado – Vibraphone & Percussion
Dalmiro Dorado – Saxophone ténor & Percussion

Depuis 2012 Carlos Dorado a le plaisir de jouer et de se produire en duo avec son fils aîné – Lucas (vibraphone). Après de nombreux concerts dans des festivals et clubs en Europe mais aussi en Uruguay et Argentine ce duo est désormais renforcé par le fils cadet Dalmiro (saxophone ténor). Malgré son jeune âge il a déjà développé un style personnel avec lequel il élargit la musique traditionnelle de l’Argentine avec des nouveaux timbres. La musique de ce trio original – père avec ses deux fils – est une rencontre intime entre le jazz et la tradition d’un pays qui exprime ces nostalgies avec joie. Ils sont à la première étape d’un chemin qui reste encore à découvrir où ils seront libres d’expérimenter tout le potentiel de leur musique.

Samedi 11.11
Ouvertures des portes – 19h00
Début du concert – 20h00

Dimanche 12.11
Ouverture des portes – 16h00
Début du concert – 17h00

Prix : 30.- // 20.-

10.11.2023

ENSEMBLE PLAYTIME
Ingrid Bidet – Flûte traversière
Jose Nisa Velasco – Saxophones
Juliette Dournaud – Claviers
Chiao-Yuan Chang – Percussions
Nicolas Roulive – Composition et Électronique
Jaouen Rudolf et Sergei Leonov – Composition

IT’S NOT AN ELECTRONIC PROBLEM
Construit autour de la pièce Nocturne de Mátyas Wettl pour 4 performers et 16 lampes, ce projet consiste en une collaboration entre l’Ensemble PlayTime et les deux compositeurs Jaouen Rudolf et Sergei Leonov.

L’Ensemble a commandé une nouvelle pièce à chacun des compositeurs, avec l’idée d’utiliser l’installation de Mátyás Wettl comme point de départ, ceci dans l’idée de challenger les compositeurs, tout en leur offrant un cadre de réflexion et en permettant de nouvelles possibilités d’utilisation de l’installation lumineuse.

Expérimentations sonores et scéniques, discussions autour de concepts et de mise en scène, recherche entre technique instrumentale et musique électronique sont au cœur de ces collaborations.

Ce programme est complété par des transitions électroniques composées par Nicolas Roulive et inclut une de ces pièces hypermisscommunicativesystem, dédiée à l’Ensemble.

PROGRAMME
Nocturne pour 4 performers et 16 lampes
Mátyás Wettl

l.A.pocalyspe pour ensemble et électronique
Jaouen Rudolf

electrospoon
Transition électronique

Acid tales of fireflies pour ensemble et électronique
Sergei Leonov

flyingtoaster
Transition électronique

hypermisscommunicativesystem pour ensemble et électronique
Nicolas Roulive

Début du concert – 19h30
Entrée sur libre participation

CONTACT ET RENSEIGNEMENTS
ensemble.playtime@gmail.com
Facebook et Instagram : @EnsemblePlaytime

05.11.2023

Merlin Breij Group
Nina Ramousse-Fuchs – violon 1
Marie-Sophie Baumgartner – violon 2
Marta Octete – alto
Sarah Fouchenneret – violoncelle
Merlin Breij – guitare et composition

Strata
Faire se rencontrer un quatuor à corde et une guitare électrique : c’est le défi de Strata, création composée pour l’occasion par le compositeur Merlin Breij. Plus que deux types d’instruments dissemblables, c’est la rencontre de deux mondes musicaux séparés par une culture bien distincte. Entre dialogues, ruptures, conflits, mais également fusion et inversion des rôles, la composition explore une instrumentation inhabituelle, voir rocambolesque… dans un argument bien précis : au-delà de l’aspect technique, la musique entend explorer et exprimer les différentes strates de l’esprit humain, de la superficie du caractère, aux pulsions inconscientes, en passant par illusions et phantasmes. Sombrant de strate en strate, la musique deviendra tour à tour mystérieuse, séduisante, obsédante, intriguante…

Programme
Merlin Breij (2021), Impulsions – Interlude (arrangement pour quatuor à cordes et guitare électrique)

Merlin Breij (2021), Impulsions – Lumière d’été, glacée (arrangement pour quatuor à cordes et guitare électrique)

Merlin Breij (2022-2023), Strata

Début du concert : 17h00
Entrée libre !

03.11.2023

EXE DUO est un groupe de musique fondé par la saxophoniste Celia Torres et la violoncelliste Iratxe Ibaibarriaga. Toutes deux se sont rencontrées il y a sept ans au Conservatoire de musique de Castilla y León et, bien qu’elles aient poursuivi leurs études dans différents pays, leur parcours musical est resté uni. Depuis, elles ont partagé différents projets de musique de chambre, comme les projets interdisciplinaires Begirada Artean, Zerissenheit ou les différentes éditions du projet Eunoia, qui porte sur la redécouverte et la diffusion des femmes compositrices à travers l’histoire. Depuis 2020, elles se sont produites au niveau international dans des lieux tels que la Kulturhaus Helferei, la Sala BBK Kuna, la ZHdK, la Neofabrik Stage, La Terminal, la bibliothèque Bidebarrieta et la Sala Calde (entre autres). Sa collaboration continue avec l’organisation artistique Silart a favorisé son travail de composition musicale pour différentes œuvres scéniques. Il convient également de souligner leur participation continue au festival La Escucha Errante de Bilbao, ainsi que l’enregistrement et la publication de leur prochain album Numen.

L’objectif d’EXE DUO est de rendre visible et d’élargir le répertoire de leur groupe de musique. Pour y parvenir, leur engagement se concentre sur trois domaines. D’une part, la sélection et l’exécution de leur répertoire original, d’autre part, l’exploration de leurs possibilités instrumentales par l’exécution de transcriptions et, enfin, la commande de nouvelles pièces musicales qui contribuent au développement et à l’évolution du langage musical de ce groupe.

Morceaux de S. Gubaidulina, B. Britten, F. Rossé, L. De Pablo, E. Denisov et J. M. Guix.

Ouverture des portes – 19h00
Début du concert – 20h00
Prix : 25.-

Instagram :
@iratxe.icellist
@celiarte__

02.11.2023

Propädeutikum Biel/Bienne SfGBB

La manière de présenter une sculpture est déterminante pour son impact. Une grande attention a toujours été accordée à ce domaine. Il est considéré comme indispensable de présenter les sculptures sur un socle.

Cela permet non seulement de protéger l‘œuvre, mais aussi d‘augmenter sa valeur symbolique, obligeant notamment les spectateur-ices à se trouver en dessous. La sculpture parait ainsi comme importante et supérieure à qui la regarde.

Pour les sculptures représentant des personnalités, les surfaces d‘un socle élevé peuvent être utilisées pour fournir des informations sur la personne portraiturée, sous la forme d‘un relief ou d‘une sculpture semi-circulaire ou circulaire.

Dans le cadre des cours de base de l‘école propédeutique de Biel/Bienne, les élèves ont créé un socle pour un objet perdu – le socle devient ainsi une véritable sculpture. Les socles créés sont exposés ensemble à la Voirie – la question se pose alors : ces sculptures-socles ont-elles à leur tour besoin d‘un socle ? Et si oui, sous quelle forme ?

Heures d’ouvertures : 17h-21h

20.10.2023

20.10.-29.10.2023

Exposition photographique – Gaëlle Wülser
Une poignée de seconde

Lignes de forces, lignes de fuites, lignes de fond, lignes immuables, toujours là quand tout fout le camp. Lieu public, lieu de vie, lieu de passage où chaque histoire s’y inscrit, oubliant peu à peu la précédente, pourtant… Petits pavés foulés, ruelles obscures, artères imposantes, ville-vivante, ville-usine, ville-réseau, ville-éteinte. Ville-machine, ville-refuge, ville-souvenir, petite commune, métropole agitée, quartiers populaires, cité douce, banlieue triste.
Rien n’est mesurable, calculable, codable, quantifiable, alors s’attacher à trouver ces lignes qui fabriquent, qui rassurent, dans leur forme, leur structure, leur tissu, leur organisation. De celles qui savent, qui se souviennent et qui ont vu, mais qui se taisent. De ces lignes qui appartiennent à tous, mais surtout à chacun.
Lieu commun.

Sculptures en pierre ollaire – Michèle Péquegnat
La pierre taillée, façonnée, élaborée a donné force, courage, assurance à l’être humain.
La pierre fascine. Elle prolonge la main, devient outil créatif.
L’histoire de la pierre ollaire commence il y a plus de 2000 ans. Elle était utilisée pour la fabrication de grands récipients et des fourneaux pour conserver et cuire les aliments.
La pierre, matière vivante, fascinante et sensible vibre ; elle est source de communication et d’émotion. La limer pour la toucher, la scier pour la sentir, et la polir pour la goûter jusqu’à la transformer en un corps sensuel, érotique, charnel et sybarite.

http://www.michelesculpture.ch

Ouvertures : vendredi 20 octobre 2023 à 18h Vernissage
ma-ve : de 14h à 18h00
sa-di : de 10h à 12h et de 14h à 18h

11.10.2023

Lancement du « Biel/Bienne art space guide » – une publication sur la scène des espaces d’art à Bienne qui est incluse comme supplément indépendant dans l’édition automnale de la HKB Zeitung et qui sera distribuée dans le réseau des espaces d’art locaux et dans tous les coins de la Suisse. Venez chercher votre exemplaire gratuit !

Stand de marchandises avec une série limitée de t-shirts et de chaussettes sérigraphiés produite en collaboration avec Turbo Press.

Performance live, We sing your txt, par Ernestyna Orlowska et David Zürcher.

DJ set de Jenny Spelunka

Catering par Ana et Lionel

COMMUNAKTION bénéficie du soutien du Canton de Berne / Transformation Projects.

09.09.2023

“Reisende – Tabibito – 旅人
9 au 17 septembre 2023

Noriko Steiner-Obata : figurines, art textile
Maru Rieben : œuvres visuelles

Depuis 20 ans, Noriko présente ses œuvres artistiques très distinctives. Les créations textiles réalisées à partir de vieux kimonos ainsi que les figurines dégagent une aura calme et méditative.

À travers son travail, elle réfléchit et élargit les traditions de la culture japonaise. Le dialogue entre le passé et le présent, l’Orient et l’Occident, est un thème récurrent dans son travail.

Maru, artiste invitée résidant à Berne, présente des œuvres sur textile et sur papier. Dans ces petites créations, elle s’intéresse à l’impact du temps sur les matériaux ; sa plus grande création est une photographie sur tissu.

Horaires d’ouverture :
9, 10, 16, 17 (sam. dim.)……………………………….11h00-17h00
11, 12, 13, 14, 15 (lun. mar. mer. jeu. ven.)……14h00-18h00

07.09.2023

Rosa Carballo (voix, caja) et Juan Arabel (guitare) vous font voyager dans le nord de l’Argentine avec un concert combinant différents rythmes tels que les zambas, canciones, chacareras ou encore les vidalas.

Le concert sera rythmé par la participation d’Annette Rüegg et Anna Mühlberg qui joueront le bombo, un instrument à percussion du nord de l’Argentine.

Ouvertures des portes et bar – 19h00
Début du concert – 20h00

Entrée – 25.-

31.08.2023

Ephémère, comme ces œuvres qui ne vivent qu’un temps.

Je peins sur des planches de bois brut, de tailles et épaisseurs aléatoires. La matière est vivante, pleine d’aspérités. Au début, ses cicatrices sont perceptibles. Visibles, elles peuvent parfois écorcher la peau.

Au fur et à mesure des vies qui y défilent, les cicatrices s’estompent, se lissent et finissent par disparaître.

Chaque pièce proposée est unique. Le support sur lequel l’œuvre est visible peut contenir entre un et x ouvrages qui resteront à jamais dissimulés.

Une exposition de peinture de Nadia Dos Santos.

Ouvertures :
Je 31.08, 18-22h (vernissage)
Ve 01.09, 18-22h
Sa 02.09, 12-16h
Di 03.09, 12-16h (finissage)